Japon

Japon

Voir l'album photo  >

Japon

/ Les personnes à connaître

Hiroshi Hirata

Issu d’une famille modeste, Hiroshi Hirata ne se destine pas tout de suite à l’art du manga. Durant son enfance, il doit aider son père, vendeur de pompes à eau à Nara, et souvent manquer l’école. Il apprécie la mécanique et fabrique pour son plaisir des radios et des projecteurs.  A cette époque, le manga ne l’intéresse pas, mais il est friand d’illustrations de romans historiques avec lesquelles il va apprendre le dessin, tout simplement en les copiant.

A la mort de son père, il n’a que 17 ans et est obligé de subvenir aux besoins de ses six frères et sœurs. Il commence alors à travailler dans une entreprise de bâtiment. En parallèle, il continue de dessiner et grâce à la rencontre d’un libraire de Nagoya, il découvre l’histoire des samouraïs pour laquelle il va se passionner.  Dés lors, il se rend chez de nombreux bouquinistes et fréquente les bibliothèques afin de se documenter. Il achète même un sabre, l’arme de ces guerriers japonais.

Il connaît des débuts difficiles en tant qu’auteur, ses premières publications sont critiquées. Hiroshi Hirata, décide de partir à Tokyo, espérant y trouver du travail.

Là bas, il édite des nouvelles des romanciers Renzaburô Shibata et Norio Nanjô. Trois livres paraissent : « Zatoichi », « Histoire de Nisha » et « Rivière du Sang ».
Fin des années 1960, le gekiga est à la mode au Japon et deux de ses publications, « Misère de la voie du samouraï » et « Ecole de sabre kanzashi » remportent un grand succès.

A 33 ans, Hiroshi Hirata devient l’auteur incontournable de gekiga, le spécialiste de l’histoire du Japon et des samouraïs. Il entreprend la création de plusieurs séries : « L’âme des samouraïs », « Epouse à vie », et « Prêteur de vie ». Il voit deux de ses histoires éditées en livres reliés et destinés à la vente: « L'âme des samouraïs archers», et « Prêteur de vie ». 
A 41 ans, son oeuvre est exposée au Comic Convention de San Diego, aux Etats-Unis.   


Hiroshi Hirata est le premier mangaka à avoir été traduit en France en 1969. Publié dans le monde entier, il est aujourd’hui salué par les historiens pour le réalisme de son travail. Il s’applique à transmettre les valeurs du Japon à travers ses mangas .

Pour découvrir les mangas de Hiroshi Hirata, cliquez ici.

Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • Julie Dreyfus
    Japon
    / Les personnes à connaître
    Julie Dreyfus
    Julie Dreyfus est une actrice française vivant au Japon.