Japon

Japon

Voir l'album photo  >

Japon

/ Ce qu'il faut savoir

Le Kendo

A l’origine était le Kenjutsu, l’art de magner le sabre, que les samouraïs exerçaient sur les champs de batailles. Mais l’Epoque Edo (1600-1868), période de paix, en changea son utilité première : de « sabre pour tuer », le Kenjutsu évolue vers le « sabre pour vivre » et continue d’être enseigné à la caste dirigeante.  Afin de simuler de vrais combats, tout en protégeant les participants, le sabre est en bambou et différentes protections sont développées. Le Kenjutsu voit alors se dessiner sa version moderne : le kendo. Cette pratique n’est pas seulement un art martial mais ouvre également à ses pratiquants, une dimension spirituelle.  Par l’affrontement pacifique, le combattant, ou kendoka,  doit trouver la voie du perfectionnement personnel et développer sa détermination. Cette forme d’escrime est exercée dans ce que l’on appelle un Dojo, une salle équipée d’un plancher.

En 1876, sous la Restauration de Meiji, les arts martiaux connaissent une perte de vitesse de part l’introduction des techniques militaires occidentales. Le kendo est toutefois réintroduit et pratiqué dans les écoles de police dés 1878. En 1895, la première fédération d’arts martiaux voit le jour à Kyoto: la Nihon Butokukai. Mais une fois encore, les arts martiaux sont mis à mal par la seconde Guerre Mondiale, responsables, selon les américains, de véhiculer une idéologie militariste. C’est ainsi que le Kendo se voit interdit après la guerre mais, toutefois, sa pratique sportive persistera jusqu’en 1952 date à laquelle est créée la Fédération Japonaise de Kendo.

La France exerce, à son tour, le Kendo dans les années 1950. Et c’est en 1959, que le premier championnat à lieu dans l’hexagone.
La Fédération Internationale de Kendo, la FIK, est créée en 1970 et a pour vocation de développer la pratique du Kendo partout dans le monde. Pour ce faire, elle organise des championnats, des stages, recrute des professeurs à travers le globe, publie les règles du Kendo et fait des dons de matériel aux fédérations nationales ou régionales.
Le Kendo étant pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes, des compétitions féminines sont également organisées.

Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • Irasshaimase ! Bienvenue au Japon !
    Japon
    / Ce qu'il faut savoir
    Irasshaimase ! Bienvenue au Japon !
    Le Grand Tour vous invite au Japon sur la trace des samouraïs et des geïshas...
  • Les Geishas
    Japon
    / Ce qu'il faut savoir
    Les Geishas
    Du japonais « Gei » (« art ») et « Sha » (« personne »), le nom de cette profession, car il s'agit bien d'un métier, parle de lui-même : pouvoir, par le...
  • Le théâtre Nô
    Japon
    / Ce qu'il faut savoir
    Le théâtre Nô
    e théâtre Nô est une des formes les plus anciennes et traditionnelles du théâtre japonais.