Madrid

Madrid

Voir l'album photo  >

Madrid

/ Ce qu'il faut savoir

Le corral de comedias

En Espagne, avant la fin du XVIe siècle, il n’y avait pas de lieux entièrement dédiés au théâtre. Les représentations se déroulaient dans les patios ou les cours de maisons, à ciel ouvert.

Une scène de fortune était installée au fond de ces cours et les spectateurs se tenaient assis ou bien debout sur les côtés. A la fin du XVIe siècle, le corral de comedias apparaît. Il garde la même structure qu’autrefois tout en y apportant quelques améliorations. Toujours aménagé dans un espace clos et à ciel ouvert, le corral de comedias est, cette fois, véritablement étudié pour recevoir ses spectateurs et leur faire profiter de la pièce le mieux possible. La scène n’a pas changé de place, en revanche, elle est protégée par une petite toiture en surplomb.  Sur les trois autres côtés, les balcons et les fenêtres des maisons attenantes forment les loges sur plusieurs étages. Bien souvent, une toile est tendue au dessus du patio afin de protéger les spectateurs du soleil.

Dans le corral de comedias, les hommes et les femmes ne se mélangeaient pas et la condition sociale décidait de l’emplacement des familles.
Les hommes du peuple se tenaient debout dans le patio ; c’était, évidemment, les places les moins onéreuses. Devant, près de la scène, se trouvaient des bancs qui demandaient un supplément d'argent ; les femmes, quant à elles, devaient s’assoir dans la « cazuela », littéralement « la casserole », qui se trouvait en hauteur.
La « cazuela » est ainsi appelée car les femmes étaient agglutinées dans un espace réduit où la chaleur se faisait intensément ressentir ; très habillées de surcroit, ces pauvres femmes devaient cuire sous leurs jupons.
Les places les plus chères étaient réservées aux familles nobles ou de la grande bourgeoisie y compris les femmes. Elles se situaient sur les balcons et fenêtres munies de grilles des maisons attenantes au patio.

Le théâtre au Siècle d’Or est donc accessible à tous, il devient un divertissement très populaire et surtout très demandé. La production de pièces est énorme à cette époque. Les corrales de comedias étaient des spectacles complets mélangeant théâtre, chant et danse, et duraient 2 ou 3 heures.

Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • Bienvenido a Madrid !
    Madrid
    / Ce qu'il faut savoir
    Bienvenido a Madrid !
    Le Grand Tour vous emmène dans l'Espagne de Charles Quint, de son fils Philippe II et de leurs successeurs et plus particulièrement à Madrid et dans ses...
  • Le Siècle d'Or
    Madrid
    / Ce qu'il faut savoir
    Le Siècle d'Or
    Le siècle d'Or correspond à la période de rayonnement culturel de l'Espagne et paradoxalement, elle coïncide avec son déclin sur la scène européenne.