Espagne

Espagne

Espagne

/ Les lieux à découvrir

Bienvenido a España !

Pendant près de sept siècles, Al-Andalus a formé un foyer culturel incontournable de l'Europe médiévale. Ces terres ont été nourries des traditions de trois grandes religions : chrétienne, juive et musulmane. Les traces laissées par cette période sont aujourd’hui visibles dans toute l’Andalousie et même au-delà.

Notre voyage débute à Cordoue en Espagne. Nous vous raconterons comment la ville est tombée aux mains des Musulmans au VIIIe siècle. Très rapidement, ils ont érigé un lieu de culte au cœur de la cité. Vous découvrirez ce qui constitue aujourd’hui l’un des plus beaux témoignages d’architecture islamique en Occident. Au fil du temps, le bâtiment a évolué en un monument unique au monde : la  Mosquée-Cathédrale. 

En quelques siècles, Cordoue est devenue la capitale d’un califat et le centre de rayonnement intellectuel d’Al-Andalus. Nous vous dévoilerons les nombreuses créations de l’époque  dans les domaines des sciences, de la philosophie et de la littérature. Cordoue devait également  sa renommée à un artisanat particulièrement raffiné : le travail du cuir. Ce savoir-faire perdure encore aujourd’hui.

La ville est désormais empreinte d’un art de vivre arabo-andalou. Nous participerons à un événement haut en couleur : la « fête des patios ». Sa singularité lui a valu d’être classé au patrimoine immatériel de l’UNESCO.

A quelques kilomètres de Cordoue, le Grand Tour vous emmène dans les ruines de la mystérieuse cité de Madinat al-Zahra. Autrefois, son palais était digne des « Mille et Une Nuits ».

Nous reprendrons la route vers la vieille ville de Tolède, où se côtoient synagogues, mosquées et églises, symboles du passé multiculturel de cette ville. Au moment de la Reconquista, de nombreux manuscrits arabes y ont été trouvés. Nous vous expliquerons comment est née l’Ecole de Traduction de Tolède.

Direction ensuite la capitale de l’Andalousie : Séville. Que reste-t-il de l’héritage d’Al-Andalus dans la ville ? Tout d’abord une marque architecturale présente dans de nombreux bâtiments : la Giralda, les remparts, la tour de l’or… Le Grand Tour vous entraîne dans les salles les plus incroyables de l’Alcazar royal. L’un de ses palais constitue un pur chef d’œuvre de l’art mudéjar.

Au rythme du flamenco, nous vous emmènerons ensuite dans le quartier de Triana. Il est considéré comme le berceau de cette musique et de cette danse typiquement andalouse.

Notre périple vous conduira dans l’un des plus beaux villages d’Espagne qui rappelle ceux de l’Atlas marocain : Arcos de la Frontera. A ses pieds se situe Jerez de la Frontera et son école royale andalouse d’art équestre. On y enseigne des techniques héritées des Arabes.

Dernière étape de ce Grand Tour : Grenade, celle que l’on appelait autrefois la « Damas de l’Andalousie ». Elle a formé le dernier bastion musulman de la péninsule ibérique au XIIIe siècle. Le parfum du jasmin embaume encore aujourd’hui ses ruelles étroites. Des maisons du quartier de l’Albaicin aux célèbres jardins du Généralife en passant par la mythique forteresse de l’Alhambra, vous découvrirez l’impressionnant héritage qu’Al-Andalus a laissé dans cette ville. Nous vous raconterons le faste de la cour avec ses harems. De nos jours, la gastronomie et les hammams sont autant de témoignages du raffinement d'antan.

Accèder à l’Atlas complet