Chine

Canton

Canton

/ Ce qu'il faut savoir

La porcelaine chinoise

C'est sous l'ère de la Dynastie Tang (618-917) que les premières porcelaines sont fabriquées grâce aux gisements de Kadin, sorte d'argile blanche fondamentale à la création d'œuvres en porcelaine.

Mais ce n'est véritablement qu'au XIVe siècle, sous les dynasties Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912) que se développe la notoriété de la porcelaine chinoise. Certains artisans exercent même leurs dons d'artistes sur des porcelaines blanc bleu avec de la peinture sur glaçage.

En 1498, après avoir découvert la Chine, Marco Polo ramène en Occident de la porcelaine chinoise. Au fil du temps, après cette ennième découverte culturelle, Portugais, Anglais, Hollandais et Français vont se disputer le monopole de ces importations.

Les Chinois tentent coute que coute de préserver leurs secrets de fabrication. Mais en 1722, François-Xavier d'Entrecolles dévoile au monde entier le processus de la confection. Dès 1740, les manufactures se développent un peu partout en Europe et ailleurs : Naples, Vienne, Copenhague, Vincennes et même Saint-Pétersbourg.

Aujourd'hui, la porcelaine chinoise a conquis le monde entier. Certaines pièces peuvent se vendre à des prix exorbirtants. À ce jour, le montant de vente-record date du mois d'avril 2014 et atteindrait la somme de 26 millions d'euros pour une toute petite pièce datant de l'ère Chenghua (1465 - 1487).

Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • La Compagnie française des Indes
    Inde
    / Ce qu'il faut savoir
    La Compagnie française des Indes
    Créée au XVIIe siècle par Colbert, la Compagnie a su étendre rapidement son influence dans le monde entier avant de connaître un déclin aussi fulgurant que...