Cambodge

Cambodge

Voir l'album photo  >

Cambodge

/ Les lieux à découvrir

Angkor

C'est au bord des rives du Tonlé Sap, à quelques kilomètres de la ville de Siem Reap que se trouve l'ancienne capitale du Cambodge.

C'est au IXe siècle, sous le règne du roi Jayavarman II, que débutent les travaux de construction du site. Cependant, c'est son successeur Yasovarman qui hérite du surnom de "créateur d'Angkor" car ce dernier entreprend de longues et ambitieuses rénovations. 

En 1130, l'un des édifices phares vit le jour : le temple d'Angkor Vat. Toujours en expansion, le site ne cesse de s'agrandir et de nombreux monuments sortent de terre tels Angkor Thom, le Bayon, Ta Prohm et Preah Khom. Au XIIIème siècle le site s'étend sur plus de 200 000 hectares et compte pas moins d'une centaine de temples.

Mais c'est après le couronnement de Jayavarman VIII en 1243, que le destin d'Angkor va basculer. Ce dernier va imposer un retour à l'hindouisme et détruire de nombreuses sculptures de Bouddhas. La chute de l'Empire Khmère va être extrêmement rapide et va entrainer la destruction progressive du site. Au XVe siècle, ravagé par les conflits, Angkor se transforme progressivement en un vaste champ de ruines dont il reste uniquement quelques installations hydrauliques et un nombre restreint de temples.

Symbole de la puissance Khmère, le site d'Angkor attire chaque année plus de 3 millions de touristes. Il est également sous la protection de l'UNESCO, qui a entrepris de nombreuses rénovations depuis 1992. 

Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • Svaakôom au Cambodge !
    Cambodge
    / Les lieux à découvrir
    Svaakôom au Cambodge !
    Etat successeur de l'empire Khmer bouddhiste et hindouiste, le Cambodge est appelé Srok Khmer (le pays des Khmers), en référence à sa riche Histoire.
  • Phnom Penh
    Cambodge
    / Les lieux à découvrir
    Phnom Penh
    Vivante et joyeusement bordélique, la capitale du Cambodge dégage une énergie dont elle seule a le secret.