Cambodge

Cambodge

Cambodge

/ Les personnes à connaître

Henri Mouhot

Né le 25 mai 1826, le jeune homme se révèle très rapidement être une personne curieuse et intrépide. Vagabond dans l'âme, il décide de quitter la France à l'âge de 18 ans pour partir enseigner sa langue natale à l'école militaire de Saint-Pétersbourg.

Ravi de cette expérience et développant une certaine passion naissante pour la photographie, il décide de partir découvrir le monde. L'Allemagne, l'Italie et le Royaume-Uni n'auront plus de secrets pour lui. C'est d'ailleurs au pays de la reine Victoria qu'il épouse Anna Park, fille de l'explorateur Mungo Park. En 1856 les deux compagnons décident de poser leurs bagages sur l'île de Jersey. 

C'est après la lecture de l'ouvrage " The Kingdom and people of Siam : with a narrative of a mission to that country in 1855" de Sir. John Bowring (1857) que sa vie va totalement changer.

Intrigué par ces somptueux paysages décris dans ce livre, il embarque sur un navire de commerce le 27 avril 1858 pour un voyage de quatre mois à destination de l'actuelle Bangkok.

Curieux, il ne cesse de multiplier les expéditions en Thaïlande et au Cambodge. Il se lie d'amitié avec les rois Cambodgiens Ang Dung et Norodom.

Alors qu'il s'égare au cours d'une expédition de novembre 1859, il fait une découverte majeure et inattendue: le site d'Angkor. Grand de 40 000 hectares et composé de 2 temples, il est aujourd'hui le point culminant de l'activité touristique du pays.

En 1860, Mouhot décide de partir à la découverte du Laos. Mais ce voyage tourne court car le 10 novembre 1861, il succombe à une terrible fièvre jaune à Luang Prabang.

6 ans plus tard, les explorateurs Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier lui rendent hommage en érigeant un monument funéraire sur sa sépulture. 

Accèder à l’Atlas complet