Cambodge

Cambodge

Voir l'album photo  >

Cambodge

/ Les lieux à découvrir

Phnom Penh

L'origine du nom Phnom Penh ("la colline de Penh"), fait référence à l'une des légendes cambodgiennes les plus mystérieuses. En 1372, Daun Penh vivait dans un petit village situé dans les montagnes. Au cours d'une journée orageuse, elle trouva 4 statues du Bouddha sur un rondin de bois. La vieille dame y vit un signe de divinité et décida de bâtir, avec l'aide de ses voisins, un petit temple sur une butte de pierre pour y exposer ses trouvailles.

Située à l'intersection de 4 rivières, (le Tonlé Sap, le Bassac ainsi que le Mékong amont et aval), Phnom Penh est souvent surnommée la ville aux 4 visages. Elle est bâtie au XVe siècle sous le règne du roi Ponhea Yat désireux de fuir Angkor.
Ce dernier ordonne la construction de l'un des plus célèbres monuments du Cambodge : le Palais-royal de Phnom Penh. Les travaux de cet immense édifice s'achèvent seulement en 1865 sous l'ère du roi Norodom.

En 1975, Pol Pot et les Khmers rouges s'emparent de la ville et imposent un régime dictatorial. Un véritable drame qui cause la mort de plus de 2 millions de cambodgiens.
En 1979, l'armée vietnamienne libére Phnom Penh des Khmers rouges et ce fût le début de la guerre civile qui durera jusqu'en octobre 1991 avec le cessez-le-feu de l'ONU.

Aujourd'hui, Phnom Penh reste le centre économique du Cambodge et voit son visage transformé par un urbanisme croissant quelque fois anarchique. Mais la ville conserve de belles reliques de son histoire qui valent la peine de faire un tour dans la capitale.

 


Accèder à l’Atlas complet

Les derniers articles :

  • Svaakôom au Cambodge !
    Cambodge
    / Les lieux à découvrir
    Svaakôom au Cambodge !
    Etat successeur de l'empire Khmer bouddhiste et hindouiste, le Cambodge est appelé Srok Khmer (le pays des Khmers), en référence à sa riche Histoire.
  • Angkor
    Cambodge
    / Les lieux à découvrir
    Angkor
    Le plus grand site touristique du Cambodge est la représentation de la puissance et du déclin de l'ère Khmère.