• Sénégal
    / Vidéos
    Teaser Le Grand Tour : L'heritage des comptoirs Francais
    Le mercredi 28 mai a 20h45 sur France 3, Patrick de Carolis vous emm?ne ? la decouverte des nombreuses richesses de Saint-Louis du S?n?gal, Canton et...
  • Canton
    / Vidéos
    Bonus : le thé
    Suivez Sébastien Leseine, est un grand connaisseur dans le domaine du thé. Nos caméras ont pu le suivre dans sa recherche de thé...
  • France
    / Vidéos
    Teaser : Le Grand Tour Opus 12
    Mercredi 15 octobre à 20h45 sur France 3, découvrez le nouvel opus du Grand Tour. Ce nouvel épisode vous emmène sur les traces...
  • Canton
    / Vidéos
    Bonus : visite de l'opéra de Canton
    Patrick de Carolis vous ouvre les portes du majestueux opéra de Canton.
  • Sénégal
    / Vidéos
    Bonus : les fixés sous verre
    Véritable art religieux au Sénégal, le fixé sous verre met souvent en lumière les conditions sociales de l'époque.
  • Canton
    / Vidéos
    Bonus : la soupe aux scorpions
    Ce soir, pour le dîner, Hui-Min vous propose une soupe à base de ... scorpions. En effet, la consommation de ces insectes aurait des vertus...
  • Sénégal
    / Vidéos
    Bonus : les Signares
    Le Grand Tour revient sur l'origine des Signares, ces jeunes femmes métisses qui ont réussi à tisser des liens avec les premiers...

Je suis heureux de vous proposer ce voyage autour du monde : véritable odyssée culturelle et artistique.

Au XVIIIe siècle, les artistes européens réalisaient leur Grand Tour pour découvrir l’héritage des civilisations et approfondir leurs connaissances sur les trésors de l’antiquité.

Je vous invite aujourd’hui, avec le même esprit de curiosité et de soif de connaissances, à faire notre Grand Tour au XXIe siècle.

Des histoires, des rencontres, des émotions : bienvenue dans le Grand Tour !

Retrouvez le prochain opus du Grand Tour bientôt sur France 3 !

 

Les étapes du 15 Octobre 2014

Ce nouvel épisode du Grand Tour vous emmène sur les traces d’un peuple qui a fait trembler le monde entre le VIIIe et le XIe siècle : les Vikings. De la Norvège à la Sicile en passant par la Normandie, nous découvrirons l’héritage méconnu et pourtant extraordinaire, que ces conquérants du Nord ont laissé en Europe.

Les Vikings représentent bien souvent dans nos esprits un peuple cruel, sanguinaire, sans peur, avide de conquêtes et de richesses. Ils ne se réduisent pourtant pas à cette équation. Originaires de Scandinavie, ils avaient en commun une langue, un sens incontestable du commerce et une fascinante capacité à maîtriser les mers du globe.

Notre voyage commence à Oslo en Norvège, le jour de la fête nationale. Comme des milliers de Norvégiens, nous marcherons vers le palais royal pour saluer le roi Harald V et sa famille. Il est le descendant de la grande lignée de rois vikings. L’occasion pour nous de vous raconter l’histoire d’Harald à la belle chevelure, le premier à avoir unifié le pays au IXe siècle à la suite d’une promesse faite à l’élue de son cœur.

Le Grand Tour vous emmène également dans le comté de Vestfold. Nous pénétrerons dans la grande Halle de Borre, une résidence reconstituée d’un important chef viking. Elle témoigne de la vie sociale et de la place qu’ils accordaient aux femmes dans leur société. Nous irons aussi dans l’un des plus grands cimetières vikings du monde. Ils y enterraient les chefs et les rois avec leurs bateaux. Nous y découvrirons les vestiges du navire d’Oseberg. Il nous livre de précieux secrets sur les bateaux et sur les techniques de navigation des Vikings.

En suivant leurs voies maritimes, nous remonterons les côtes norvégiennes vers les îles Lofoten : l’un des plus beaux archipels du monde. Nous y accompagnerons des marins, qui, comme les Vikings, pêchent le skreï, le roi des cabillauds. Nous reprendrons la route vers l’extrême nord du pays, où nous avons rendez-vous avec un couple de conducteurs de chiens de traineaux. Ils nous expliquent comment ils ont appris à vivre sur ces terres hostiles. Nous partirons aussi à la rencontre des Sami, le dernier peuple indigène d’Europe. Les Sami élèvent des rennes depuis la nuit des temps. Ils ont côtoyé les Vikings, avec lesquels, ils faisaient du commerce.

Notre périple en Norvège s’achève dans un fjord somptueux : le Sognefjord. C’est dans cette région que se trouve l’une des plus belles « églises en bois debout du pays » : l’église d’Urnes, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle témoigne de la christianisation des Vikings et de la fin de leur ère.

Le Grand Tour embarque ensuite pour la France et les côtes normandes. Depuis le VIIIe siècle, les Vikings écument les mers du monde et attaquent, notamment, monastères et abbayes, où ils sont sûrs de trouver des objets précieux. Vous découvrirez les majestueuses ruines de l’Abbaye de Jumièges, dévastée en 841 par un raid viking.

Ces hommes venus du Nord vont laisser des traces insoupçonnées en Normandie : dans les lois qui régissent les îles anglo-normandes par exemple, mais aussi dans la langue française ou dans les noms de lieux du Cotentin.

Nous nous rendrons à Saint-Clair-sur-Epte. Ce petit village a été le témoin de la grande Histoire. En 911, le roi Charles le Simple y signe un traité avec le chef viking Rollon. Il lui accorde la province située autour de Rouen : elle va devenir le duché de Normandie et symboliser l’installation des Vikings dans cette région.

L’un des descendants de Rollon n’est autre que Guillaume le Conquérant. Nous suivrons sa fabuleuse épopée vers l’Angleterre grâce à la tapisserie de Bayeux. Cette broderie a été classée mémoire du monde en 2007 par l’UNESCO.

Dernière étape de cette aventure dans les pas de ces Vikings devenus Normands : le Sud de l’Italie et la Sicile. Libéré de ses attaches scandinaves, le duché de Normandie, se tourne vers l’Occident. L’arrivée des Normands en Italie du Sud trouve son origine dans un chemin de pèlerinage, la « Via Francigena ». Il mène notamment au magnifique village de Monte Sant’Angelo situé dans la région des Pouilles.  Nous entrerons dans son sanctuaire dédié à l’archange Saint-Michel.

Nous vous raconterons comment, au XIe siècle, les frères de Hauteville, originaires de la Manche, s’implanteront dans le Sud de l’Italie et comment ils encourageront les chevaliers normands à épouser les jeunes filles de l’aristocratie locale. Les descendantes d’une grande famille italo-normande nous accueillent chez elles, sur la côte amalfitaine. Le Grand Tour vous fait découvrir les villes de Melfi et de Salerne, elles seront toutes deux capitales des Normands en Italie du Sud.

Notre voyage se finit en Sicile, le Royaume des Deux-Siciles est alors fondé et Palerme devient sa capitale. La ville conserve aujourd’hui des vestiges de cette époque, avec notamment la splendide chapelle palatine du palais des Normands. Le Grand Tour vous entraîne vers un autre chef-d’œuvre de cette époque : la cathédrale de Monreale. L’intérieur des terres siciliennes conserve également des traditions héritées de cette période : un fromage, le Piacentinu Ennese, mais aussi une fête, le Palio dei Normanni. Elle retrace l’entrée de Roger de Hauteville, dans la ville de Piazza Armerina. Sans oublier, un autre joyau de la Sicile : les mosaïques de la villa romaine du Casale. 

LA RENCONTRE DU « GRAND TOUR »

Dans ce douzième épisode de la série du Grand Tour, Patrick de Carolis rencontre la princesse Carine Vanni Mantegna Di Gangi. A Palerme, elle nous ouvre les portes du palais Gangi, un joyau du baroque sicilien. La princesse nous emmènera également visiter un autre trésor de l’île, la cathédrale de Monreale.